Plan cancer et prise en charge du patient atteint d'un cancer

Demande de renseignement

2 jours - 14 heures

Public

Tout personnel intervenant en unité d'oncologie 

 

Intervenants

Psychologues cliniciens intervenant en unité d'oncologie 

 

Orientations du programme DPC

« Annonce » du diagnostic d’une maladie grave 

 

Étapes

• Étape 1 : pré-test permettant d’évaluer le niveau de connaissance des apprenants

• Étape 2 : rappel des objectifs, contenu et modalités de réalisation de la formation

• Étape 3 : apports cognitifs

• Étape 4 : ateliers pratiques

• Étape 5 : évaluation en fin de formation

• Étape 6 : post-test permettant d’évaluer les acquis issus de la formation

 

Supports pédagogiques

• Diaporama d'animation

• Livret de cours reprenant l'ensemble du contenu de la formation

 

Éléments de traçabilité relatifs à la participation des professionnels au programme de formation

• Feuilles d’émargement des participants

• Attestations de formation DPC

OBJECTIFS

• Être en mesure de mieux connaître les spécificités de la prise en charge un patient atteint d’un cancer

• Savoir communiquer avec le patient

• Être capable de comprendre les réactions d'un patient atteint d'un cancer et ses mécanismes d’adaptation à la maladie

• Savoir établir une relation d’aide avec l’entourage du patient

 

Déroulé pédagogique

Travail collectif et de déduction sur les représentations

 

Spécificités de la prise en charge d’un malade atteint de cancer 

Cancer et notion de perte (d’intégrité physique, de rôle social, de rôle familial, de sentiment d’invulnérabilité, etc.) : un temps de crise psychique

 

Les temps médicaux et psychiques autour du cancer

L’annonce du diagnostic

Notion de traumatisme psychique

L’injonction paradoxale : « il faut garder le moral »


L’information au malade atteint de cancer

Dire la vérité ? Quelle vérité ?

Comment mieux communiquer avec un malade atteint de cancer


Les traitements, les atteintes physiques et leurs retentissements psychologiques

Vécu des traitements anticancéreux : fatigue, alopécie, etc.

Vécu particulier des chirurgies mutilantes : exemple des stomies et des mastectomies

Stratégies d’adaptations psychiques à ces traitements

 

Les rémissions, la surveillance

Soulagement ou nouvelles angoisses ?

Décalage entre le malade et ses proches

 

Dans l’après coup de la maladie

Bouleversements existentiels, remaniements psychiques

 

Les aggravations

Travail psychique autour du trépas

Communication auprès du malade, auprès de sa famille

Instaurer un réel travail multidisciplinaire dans les équipes

 

 

Les mécanismes d’adaptation à la maladie cancéreuse

S’adapter à la maladie cancéreuse

Mécanismes de défense

Notion de temporalité psychique

 

Troubles psychologiques consécutifs à la maladie cancéreuse 

Anxiété et dépression chez le patient cancéreux : du normal au pathologique

Cas particuliers : troubles psychiatriques au cours de la maladie cancéreuse

La consultation psychologique : modalités d’orientation

 

La relation d’aide en cancérologie

La communication verbale et non verbale

La nécessité de pluridisciplinarité

Les mécanismes de défense du soignant

L’épuisement professionnel : comment tenter de le prévenir

  Un outil : les groupes de parole

Notion d’équipe pluridisciplinaire et de soutien mutuel

  Recours aux équipes mobiles de soins palliatifs

 

Place et rôle de la famille et des proches du malade

Place particulière du proche d’un malade atteint de cancer

Problématique spécifique : l’impuissance

Évaluation et soutien de l’entourage

 

Communication et relations familiales 

Bouleversement de la structure familiale

Dits, non-dits et attentes implicites 

Communication avec le jeune enfant

 

Les interactions : patient – famille – soignant

Difficultés dans la communication soignants / famille

 

2 jours - 14 heures

Moyens pédagogiques

• Diaporama d'animation

• Livret de cours reprenant l'ensemble du contenu de la formation

 

Modalités de reconnaissance

• Feuilles d’émargement des participants

• Attestations de formation DPC

OBJECTIFS

• Être en mesure de mieux connaître les spécificités de la prise en charge un patient atteint d’un cancer

• Savoir communiquer avec le patient

• Être capable de comprendre les réactions d'un patient atteint d'un cancer et ses mécanismes d’adaptation à la maladie

• Savoir établir une relation d’aide avec l’entourage du patient

 

Déroulé pédagogique

Travail collectif et de déduction sur les représentations

 

Spécificités de la prise en charge d’un malade atteint de cancer 

Cancer et notion de perte (d’intégrité physique, de rôle social, de rôle familial, de sentiment d’invulnérabilité, etc.) : un temps de crise psychique

 

Les temps médicaux et psychiques autour du cancer

L’annonce du diagnostic

Notion de traumatisme psychique

L’injonction paradoxale : « il faut garder le moral »


L’information au malade atteint de cancer

Dire la vérité ? Quelle vérité ?

Comment mieux communiquer avec un malade atteint de cancer


Les traitements, les atteintes physiques et leurs retentissements psychologiques

Vécu des traitements anticancéreux : fatigue, alopécie, etc.

Vécu particulier des chirurgies mutilantes : exemple des stomies et des mastectomies

Stratégies d’adaptations psychiques à ces traitements

 

Les rémissions, la surveillance

Soulagement ou nouvelles angoisses ?

Décalage entre le malade et ses proches

 

Dans l’après coup de la maladie

Bouleversements existentiels, remaniements psychiques

 

Les aggravations

Travail psychique autour du trépas

Communication auprès du malade, auprès de sa famille

Instaurer un réel travail multidisciplinaire dans les équipes

 

 

Les mécanismes d’adaptation à la maladie cancéreuse

S’adapter à la maladie cancéreuse

Mécanismes de défense

Notion de temporalité psychique

 

Troubles psychologiques consécutifs à la maladie cancéreuse 

Anxiété et dépression chez le patient cancéreux : du normal au pathologique

Cas particuliers : troubles psychiatriques au cours de la maladie cancéreuse

La consultation psychologique : modalités d’orientation

 

La relation d’aide en cancérologie

La communication verbale et non verbale

La nécessité de pluridisciplinarité

Les mécanismes de défense du soignant

L’épuisement professionnel : comment tenter de le prévenir

  Un outil : les groupes de parole

Notion d’équipe pluridisciplinaire et de soutien mutuel

  Recours aux équipes mobiles de soins palliatifs

 

Place et rôle de la famille et des proches du malade

Place particulière du proche d’un malade atteint de cancer

Problématique spécifique : l’impuissance

Évaluation et soutien de l’entourage

 

Communication et relations familiales 

Bouleversement de la structure familiale

Dits, non-dits et attentes implicites 

Communication avec le jeune enfant

 

Les interactions : patient – famille – soignant

Difficultés dans la communication soignants / famille